Flat Track : qu'est-ce que c'est et comment s'y initier ?

Flat Track : qu'est-ce que c'est et comment s'y initier ?

Les disciplines de moto gagnent de plus en plus de terrain et se font de plus en plus connaître dans l’univers des sports à deux roues. Parmi les moins populaires, il y a le flat track, un type de course à moto qui se déroule sur des pistes de terre de forme ovale. Le flat track fait partie de ces disciplines de moto qui bénéficient d’une faible couverture médiatique, mais cela ne change pas le fait qu’il est tout aussi extraordinaire et étonnant. Dans cet article, vous allez découvrir ce qu’est réellement le flat track, ses caractéristiques et les styles de motos avec lesquels il est pratiqué.

Qu'est-ce que le flat track ?

Par définition, le flat track ou dirt track est une course de moto qui repose sur des techniques de glisse sensationnelles. Le principe de ce sport est simple : il faut faire l’opposé de ce qui se fait sur une route normale, c’est-à-dire essayer de faire glisser la moto ou encore mettre de l’angle sur la terre. Aussi, les entrées de courbe se gèrent en glisse, tandis que les sorties de courbe se gèrent en travers.

Présentation de l’origine du flat track et de ses principales caractéristiques

L’histoire du flat track remonte à presque un siècle de cela aux États-Unis et est intimement liée à celle du café racer. Dans les années vingt à 30, les courses de vélos étaient organisées sur des pistes de terre de formes ovales. Au fil des années, les vélos ont laissé place aux motos, mais c’est dans les années soixante-dix que le flat track se fait réellement connaître. Les courses flat track étaient alors dominées par Indian et Harley Davidson qui se livraient une guerre sans merci pour savoir qui dominerait le marché.

Le flat track prend son essor grâce aux compétitions réalisées par l’AMA (American Motorcyclist Association). Plus tard, d’autres compétitions vont voir le jour et dévoiler des champions tels que Kenny Roberts, Freddie Spencer et Wayne Rainey. En France, cette discipline n’est pas très populaire, mais ses adeptes sont de plus en plus nombreux. Le champion en titre en France se nomme Wilfried Delestre.

Qu'est-ce que le flat track ?

Quelle moto est idéale pour le flat track ?

Les motos avec lesquelles on pratique le flat track sont appelées flat tracker ou track bike. Ces engins sont pourvus d’un seul frein arrière et possèdent des particularités techniques qui leur sont propres. On verra par exemple de grandes roues, un petit réservoir fin, une coque arrière spécifique et un grand guidon. Notez que le flat tracker est conçu pour les compétitions et les courses et ne sera pas adapté pour rouler dans la vie de tous les jours.

Voici quelques exemples de motos idéales pour le flat track :

  • La XR750 de Harley Davidson qui est un grand classique
  • L’India 750 Flat Tracker sortie en 2016
  • La Kawasaki Ninja 650 qui date de 2016
  • La Yamaha DT-07 Flat Track (2015)
  • La Ducati 1100 Flat Track (2016)

Description des critères à prendre en compte pour choisir la moto idéale pour le flat track

Pour choisir votre flat tracker, voici les différents critères à prendre en compte :

  • La selle : la selle de votre flat track moto est du genre monoplace et est généralement posée sur la coque.
  • La coque : elle peut être en aluminium, en fibre ou en plastique. Ses hanches doivent être larges, ce qui permettra au pilote de se protéger contre les projections de terre.
  • Le guidon : le guidon du tracker est plus large et plus haut.
  • L’échappement : il doit être composé d’un collecteur deux en un qui passe sous le moteur.
  • La roue ou pneu : le pneu de cette moto racing utilise des jantes de 18 et 19 pouces.
  • Le réservoir : il est souvent petit et très fin.

Comment le flat track se compare-t-il à d’autres disciplines de moto ?

Pour commencer, il faut rappeler que le flat track est moins connu que les autres disciplines de moto, notamment le speedway. À ce propos, on remarque qu’il existe un championnat du monde de speedway, mais on est moins sûr qu’il en existe un pour le flat track. Une fois sur le circuit, on constate que la piste du speedway est cendrée, alors que celle du flat track est de forme ovale. Il y a également une grande différence au niveau des motos, qui présentent différents designs en fonction de la discipline.

Comparaison du flat track avec d’autres disciplines de moto, en mettant l’accent sur ses spécificités.

Voici des caractéristiques plus spécifiques qui permettent de différencier le flat track des autres disciplines de moto :

  • La distance : elle varie entre 400, 800 et 1 600 mètres
  • La piste : elle est de forme ovale
  • Les motos : elles sont chaussées sur des pneus cramponnés et ne disposent ni de frein avant, ni de phare, etc.

Comment le flat track se compare-t-il à d’autres disciplines de moto ?

Le flat track est-il une discipline dangereuse ?

Comme n’importe quelle autre discipline de moto, le flat track présente des risques, mais il serait un peu exagéré de dire qu’il est dangereux. Les cas de chute ou d’accident sont un peu rares, mais dans la plupart des cas, ce sont les conducteurs moins aguerris qui se retrouvent au sol. Ceci veut donc dire que les conducteurs plus expérimentés sont moins exposés aux accidents. Ceci est dû à leur vaste expérience qui leur permet d’anticiper plus rapidement les dangers et de les éviter. En cas d’accident lors de l’exercice du flat track, les blessures les plus courantes se trouvent au niveau de la clavicule et des côtes. Une entorse de l’articulation AC peut également arriver en cas d’accidents graves.

Déconstruction de certains mythes autour de la dangerosité du flat track

Lorsqu’on parle de flat track, la plupart des gens voient tout de suite les risques qui y sont associés, notamment les blessures. Pourtant, si vous suivez un apprentissage en compagnie d’un moniteur professionnel, vous réduisez le risque d’incident. Les équipements jouent aussi un rôle important en termes de sécurité. Il vous faudra par exemple un casque, des lunettes de protection, une paire de bottes et des vêtements spécifiques.

À travers cet article, vous avez découvert ce qu’est réellement le flat track et quelles sont ses caractéristiques. Si vous vous intéressez à cette activité, il existe de nombreux circuits en France où vous pouvez tester vos performances et si vous êtes amateur, il serait mieux d’aller dans un centre de formation pour un apprentissage.

Rédigé avec soin par "MAX Moto"

Prolongez votre découverte de l'univers de la moto :