L'actualité Moto

Contrôle technique moto : comment ça se passe ?

Les propriétaires de moto et de scooter qui s’informent savent très bien ce qu’il en est. En effet, depuis 1992, il est obligatoire pour tous les propriétaires de voitures de passer leur véhicule au contrôle technique. Après une durée de 4 ans, tout véhicule devra être contrôlé suivant une fréquence connue qui est de deux ans d’intervalle. Cette mesure nourrit les débats au cours des dernières années. Mais jusqu’à l’heure actuelle, le contrôle technique n’est pas obligatoire pour les motos.

Il faut noter quand même que cela finira par se faire dans le temps. Ce n’est plus qu’une affaire de temps. Pour le moment, le gouvernement prend quelques années pour se mettre en conformité avec la législation qui traite de la question sur le continent européen. Quant au coût du contrôle à ce niveau, il sera compris entre 50 et 70 euros. La fréquence sera supérieure à deux ans et touchera les deux et trois-roues de plus de 50 centimètres cubes.

Le contenu de la nouvelle réglementation

Par ailleurs, la liste des différents points de contrôle technique reste encore inconnue ainsi que les différents points devant subir une contre-visite. Les informations ne sont pas détaillées non plus sur l’ancienneté retenue pour faire la première visite. Mais le contrat de l’année 2018 devrait contenir quelques points d’éclaircissements sur cette nouvelle réglementation.

Cependant, elle couvrira les domaines tels que la visibilité, la direction, les nuisances, les équipements de freinage, les essieux, les roues, le châssis et ses accessoires, l’identification du véhicule et d’autres équipements divers. Les organes de sécurité de la moto tels que les pneus, les freins, l’éclairage sont également à prendre en compte dans la nouvelle réglementation concernant les motos.

Pourquoi passer le contrôle technique pour motos ?

Tout a commencé en 2013 où des États membres de l’Union européenne (UE) ont eu des réflexions sérieuses sur la question liée au contrôle technique dans l’espace européen. Ils ont ainsi affiché leur ardent désir d’harmoniser les règles automobiles. Si l’application de la décision finale doit attendre quelques mois, le texte est clair en donnant certaines précisions. En effet, le contrôle technique pour moto peut ne pas être obligatoire dans les pays disposant de mesures de sécurité routière alternatives.

Quand le contrôle technique pour motos entrera en vigueur ?

En 2022, toutes les motos se verront soumises à un contrôle technique périodique même si certains pays l’avaient déjà adopté depuis le début des années 2000. En effet, dans les contrées allemandes, le contrôle coûte 90 euros et devra être fait tous les 2 ans afin d’obtenir le label TüV (sur sa plaque) qui est obligatoire. De même en Italie, aux Royaume-Uni et sept autres États membres de l’Union européenne, le contrôle technique est obligatoire. Une mesure importante qui rattrape.

Remarque : « TüV » se traduit par Technischer Überwachungs Verein : c’est-à-dire association pour le contrôle technique pour moto.

Pour quels types de véhicules ?

Dès les premiers jours de l’an 2022, plusieurs véhicules devront subir les mesures de la réglementation sur le contrôle technique. Elle prendra les motos de collection sous conditions. Ledit contrôle concerne les véhicules à moteur et qui reposent sur deux roues, mais également tous les tricycles et les quadricycles, avec ou sans side-car.

Il en est de même pour les « véhicules présentant un intérêt historique » et dont la construction et l’immatriculation remontent au moins à 30 ans. Leur type particulier ne devra plus être en production actuellement, mais ces véhicules devront être maintenus dans leur état d’origine avec des caractéristiques techniques et des composants principaux jamais modifiés au fil du temps.

Quels sont les impacts de cette mesure routière ?

Dans le cas des engins à deux ou trois roues, le contrôle technique pour scooter et moto n’est pas nécessairement en rapport direct avec la prévalence des accidents. Du coup, il est difficile d’identifier clairement les effets du contrôle technique sur la sécurité routière. Selon une étude de l’entreprise Dekra, les facteurs liés aux véhicules et qui influencent la sécurité routière sont de 8 %. Or, selon une autre étude du MAIDS en 2004, les mêmes facteurs sont de 0,7 %.

En outre, certains particuliers affirment que les passionnés de motards prennent particulièrement soin de leurs deux-roues et ceci de manière naturelle. Ils diminuent considérablement tout risque d’accident. Les soins prennent en compte l’entretien. Le certificat de contrôle technique est donc très important dans l’assurance moto. Votre assureur devra en prendre compte dans les calculs.

Y aura-t-il un contrôle technique pour les motos de collection ?

Alors que le contrôle technique moto était annoncé initialement dans le passé, puis prévu pour 2017, il a connu de nouveau un report. Une chose reste certaine : à la date d’aujourd’hui, il n’est toujours pas obligatoire. En ce qui concerne la vente des véhicules d’occasion, l’État a fait connaître son désir portant imposition d’un contrôle technique, peu importe s’ils sont deux, ou trois-roues. Les motos de collection sont également concernées, mais sous certaines conditions.