Equipements motard

La sécurité en moto pour les débutants

Rouler à moto n’est pas facile. Surtout lorsqu’on est un débutant. Le motard doit redoubler de vigilance pour éviter de tomber dans des mauvaises situations.

Voici un petit tour d’horizon autour de la sécurité à moto.

Est-ce que la pratique de la moto est dangereuse ?

La pratique de la moto est dangereuse, car l’absence de carrosserie et de ceinture de sécurité rend le motard très vulnérable aux blessures en cas de chocs. Il existe certes des équipements de protection, mais aucun d’entre eux n’est capable de protéger entièrement le corps. C’est pour cela qu’il est recommandé qu’un motard soit deux fois plus vigilant qu’un automobiliste.

Quels équipements de sécurité faut-il avoir à moto ?

La réglementation française en matière de sécurité en moto exige que les motards portent un casque moto respectant l’homologation NF ou E22. Ils doivent également porter des gants de protection adaptés et garder sur eux un gilet fluo de haute visibilité en cas de pépin technique.
En dehors de ces équipements obligatoires, le motard peut porter des protections pour les coudes et les genoux, une protection dorsale ou encore un blouson moto certifié.

Comment se protéger la tête à moto ?

Le casque est la protection la plus efficace pour la tête. Le choix d’un casque ne doit pas se baser sur des critères esthétiques. Il est impératif que ce dernier soit homologué par les autorités. L’homologation signifie que la capacité d’absorption des chocs du casque est assez élevée. Il faut rappeler aussi que la loi française exige que les casques soient dotés de bandes réfléchissantes sur les côtés. La jugulaire doit également être toujours attachée.

Comment protéger le dos à moto ?

En cas de chute, le dos est particulièrement exposé. S’il n’existe pas un équipement capable de protéger l’intégralité du dos, c’est-à-dire des cervicales aux lombaires, vous avez la possibilité de porter une protection dorsale pour moto. Cette dernière couvre la colonne vertébrale, les lombaires et les omoplates. Veillez à acheter une protection conforme aux normes européennes. Il faut préciser que la réglementation française n’exige pas le port de protection dorsale pour moto.

Quelques conseils de conduite

Une fois que vous avez acheté les équipements de sécurité, il convient d’adopter de bons comportements sur la route. Déjà, il faut commencer par éviter les excès de vitesse. Les limitations de vitesse s’adressent aussi bien aux automobilistes qu’aux motards. Il faut aussi adopter la posture adéquate. En effet, un motard doit essayer de garder son dos droit. Il doit également être assis le plus près possible du réservoir.

Si le Code de la route s’adresse à tous les usagers, il faut reconnaître que la priorité est une notion difficilement applicable aux motards. Il existe à la place une règle non écrite qui invite le motard à s’engager seulement une fois qu’il est visible. Cela s’explique par le fait que les motos sont moins visibles aux carrefours que les autres types de véhicules. Certaines personnes préfèrent klaxonner ou faire un échappement bruyant avant de s’engager.

En fait, lorsqu’on est à moto, il vaut mieux anticiper les réactions des autres et ne pas prendre les règles du Code de la route comme acquis. Augmentez les distances de sécurité pour faciliter la conduite.

Pour finir, il faut rappeler que la météo est très importante au début. En effet, les débutants ont très peu d’expérience de conduite sur des surfaces mouillées ou glissantes. Il faut donc redoubler de vigilance en hiver. En été, il existe également un phénomène appelé le verglas d’été. Il s’agit de dépôts d’hydrocarbures ou de poussière mélangés à de l’eau. Ces derniers ont tendance à déséquilibrer les conducteurs de motos.

Lorsque vous roulez à moto, il faut faire très attention à son environnement. Les plaques d’égout, les taches de gasoil, ou des objets pointus peuvent provoquer une chute.

Ne vous affolez pas, même si les précautions semblent très exigeantes à première vue. L’expérience de la conduite à moto s’acquiert très vite. Bientôt, vous n’aurez plus à réfléchir avant d’appliquer ces mesures. Cela se fera de façon instinctive.

Choisir une moto adaptée

Avoir une protection pour moto est bien, mais c’est encore mieux d’avoir une moto qui convient à vos capacités. Cela est encore plus vrai lorsque vous êtes un débutant. Le choix doit faire l’objet d’une grande réflexion. S’il le faut, il faut recueillir l’avis d’un expert ou d’un ami qui s’y connaît. Il faut que la moto soit adaptée à votre morphologie. C’est un point très important, car il facilite beaucoup la maniabilité. Il ne faut pas choisir une moto qui demande une grande force physique si vous êtes plutôt frêle et menu. Pour un débutant, il vaut mieux choisir une moto pas très puissante.

Il faut aussi veiller à toujours entretenir cette dernière. L’état des pneus et la qualité du freinage sont des points essentiels à vérifier régulièrement.