Equipements motard

Pneu tubeless : quelles solutions pour la moto ?

Selon certains fabricants de pneus de vélo, le pneu tubeless est la technologie de pneu du futur. Il présente de nombreux atouts pour lesquels, les conducteurs de moto habitués ne cessent de faire les éloges. Nous abordons ici ces atouts du pneu tubeless, ainsi que les probables inconvénients qui en découlent.

Comment fonctionne un pneu tubeless ?

Le pneu tubeless a extérieurement la même configuration qu'un pneu conventionnel, sauf qu'il est dépourvu de chambre à air. À l'intérieur, le pneu tubeless contient une couche avec des anneaux en acier, formant un joint d'une étanchéité très élevée, fournie par la jante et l'enveloppe externe. En effet, cette enveloppe a une solidité exceptionnelle, lui permettant de résister aux risques de crevaison pendant la circulation en route. Et quand la crevaison se produit, le pneu tubeless ready ne perd pas grande chose en pression, tant que l'objet responsable de la crevaison n'est pas retiré.

Que faire si un pneu tubeless se dégonfle ?

Face à un pneu tubeless qui se dégonfle, il peut s'agir d'un dégonflement avec à la base une crevaison, ou d'un dégonflement sans crevaison. Dans le premier cas, il faut chercher à réparer la crevaison avant de regonfler le pneu. Pour regonfler un pneu tubeless, il faut :

  1. dévisser la valve ;
  2. installer la pompe à air, par insertion de sa tringle dans la rainure de la jante du pneu posé au sol ;
  3. pomper le plus rapidement possible jusqu'à entendre les 2 claquements : votre pneu tubeless est bien gonflé.

Pour finir, il faut injecter du préventif à l'intérieur du pneu tubeless pour le garder en bon état pendant un bon moment.

Comprendre l'utilisation des pneus tubeless

Les pneus ou roues tubeless étaient il y a 60 ans, une technologie de pneus pour voitures. Mais cette technologie va s'étendre ensuite aux motos puis aux vélos, en particulier les VTT. Les roues tubeless ont une architecture simple, le plus souvent semblable à celle des pneus pliants. Avec la jante, le pneu tubeless ready forme une chambre à air étanche. Selon le poids du cycliste et l'état de la route, ce pneu vélo a en moyenne, une pression d'air de 1.8 à 1.9 bars avec un maximum de 4 bars. L'émulsion de latex employé dans le montage du pneu tubeless, communément appelé "lait de scellement", permet de recouvrir les petits trous et les coupures dans le fond du pneu, afin de les rendre compacts et étanches. Faut-il renouveler l'injection de latex ? Affirmatif ! Le produit peut s'assécher avec le temps. Et son absence affaiblit le pneu tubeless et le rend vulnérable aux chocs. D'ailleurs, les sportifs utilisant des motos et vélos VTT à pneus ou roues tubeless attachent souvent du prix à remplir à nouveau leur pneu de liquide préventif, afin d'avancer en toute sérénité. Peut-on convertir son pneu vélo conventionnel en pneu sans air ? Un montage du pneu tubeless vélo ou moto, c'est une combinaison de plusieurs éléments qui doivent être de même nature. Pour un pneu vélo tubeless par exemple, il faut une jante tubeless ou tubeless ready. Autrement dit, ce n'est qu'avec le bon fond de jante tubeless que le pneu pourra être scellé hermétiquement.

Faut-il préférer le système de pneu tubeless pour sa moto ?

Ces dernières années, le pneu tubeless s'est avéré l'une des innovations les plus remarquables introduites dans l'architecture des motos haut de gamme. La plupart des motos de sport high-tech sont aujourd'hui équipées de pneus tubeless. En effet, opter pour le pneu sans chambre à air garantie :

  • une réduction du poids du vélo ou de la moto, en raison de l'absence d'une chambre à air ;
  • une adhérence plus large à la route, avec une meilleure expérience de conduite due à la faible pression d'air ;
  • une réparation passive des petits dommages susceptibles de mettre à mal l'étanchéité du pneu
  • l'absence d'éclatement de chambre à air et des ruptures de vanne, comme dans le cas des pneus conventionnels : c'est d'ailleurs le plus grand avantage du pneu tubeless ready. Il est très exempt de problèmes de gonflage soudains que connaissent les pneus à chambre à air. Ainsi, il assure des performances continues et offre une sécurité plus étendue ;

Pour finir, le pneu tubeless améliore la vitesse et l'accélération de la moto, lui permettant d'économiser du carburant. En revanche, ces solutions qu'apporte le pneu tubeless ou tubeless ready sont à prendre en contrepoids avec les inconvénients qui lui sont liés :

  • le montage et le remplacement des pneus tubeless sont plus complexes que dans le cas des roues ou pneus conventionnels ;
  • sans remplissage régulier du pneu tubeless avec du préventif, la moto ou le vélo VTT à selle devient répréhensible aux pannes de la route ;
  • les reliefs accidentés hors route peuvent endommager le rebord de la jante ready, en raison de la faible pression d'air qui limite sa capacité d'absorption des chocs.

Par ailleurs, pour acheter, entretenir ou réparer pneu tubeless de moto ou vélo VTT, il faut se préparer à dépenser plus que dans le cas du pneu avec chambre à air. Les pièces détachées de pneu tubeless sont plus chères sur le marché.