Accessoires moto

Stickers pour casque de moto : une obligation légale ?

Le savez-vous ? Depuis l'arrêté du 14 avril 1995, tous les motards sont dans l'obligation de coller des stickers pour casque de moto réfléchissants sur leur équipement. Ces autocollants sont bien plus qu'une simple solution de personnalisation : ils sont obligatoires. Mais alors, que dit la loi à leur sujet ? Comment choisir ses stickers pour casque de moto, et comment les poser ? On répond à toutes vos questions, dans la suite de cet article.

Les stickers pour casque de moto réfléchissants : que dit la loi ?

L'arrêté du 14 avril 1995 précise la chose suivante : "Les casques des conducteurs et passagers des véhicules relevant des titres IV et V du code de la route [.] devront aussi porter les éléments de signalisation en matériaux rétroréfléchissants prévus au paragraphe 6.16 dudit règlement." En outre, l'homologation ECE 22-05 concernant les motos et leurs équipements précise les endroits spécifiques où doivent être collés ces fameux stickers pour casque de moto, ainsi que leurs dimensions. Cette norme stipule les choses suivantes :

  • Les autocollants réfléchissants doivent posséder une superficie de 18 cm2 au minimum.
  • Dans cette superficie de 18 cm2, il doit être possible d'y inscrire un cercle de 4 cm de diamètre, ou un rectangle de 12,5 cm2.

L'homologation ECE 22-05 mentionne également l'emplacement des stickers pour casque de moto. Mais nous y reviendrons un peu plus tard.

Pourquoi les stickers pour casque de moto réfléchissants sont-ils obligatoires ?

La sécurité des motards est un véritable enjeu de société. En effet, en moto, le moindre accident peut avoir des conséquences graves et entraîner la mort. Aussi, dans l'intérêt des pilotes, il est essentiel d'améliorer leur visibilité, de façon à éviter les collisions et les chocs. Les autocollants réfléchissants jouent ce rôle. Ils permettent aux motards d'être mieux visibles auprès des automobilistes et participent à la réduction des accidents de la route.

Quelles sont les sanctions en cas d'absence de stickers réfléchissants ?

Comme nous l'avons mentionné précédemment, les stickers pour casque de moto sont obligatoires. De ce fait, un manquement à la règle peut entraîner des sanctions. Si vous décidez de ne pas porter d'autocollants réfléchissants sur votre casque de moto, vous risquez une amende de 90 €, pouvant être majorée à 135 €. En outre, 3 points peuvent être retirés de votre permis.

Quels sont les stickers pour casque de moto en conformité avec la réglementation ?

Les stickers pour casque de moto doivent respecter certaines normes, que nous avons énoncées précédemment. En outre, ils ont également l'obligation de réfléchir en blanc dans l'obscurité. En revanche, il n'existe aucune loi interdisant de coller des stickers fantaisie sur votre casque. Si ceux-ci respectent la réglementation, dans ce cas, vous pouvez opter pour des stickers décoratifs. Par exemple, nous vous encourageons vivement à découvrir les autocollants de la marque Super Fabrique. Ils sont réglementaires et garantis 5 ans. Ces produits de grande qualité se déclinent dans de multiples designs, vous permettant ainsi de choisir celui qui vous correspond le plus.

Comment bien poser un autocollant réfléchissant pour moto ?

Les stickers pour casque de moto ne peuvent pas être collés n'importe comment. Ils doivent être au nombre de 5 et se situer :

  • Au niveau du front, juste au-dessus de la visière,
  • Sur la mentonnière, dans l'axe du sticker frontal,
  • Sur les joues gauche et droite,
  • À l'arrière, bien au milieu.

Pour installer un autocollant réfléchissant sur votre casque, rien de plus simple. Commencez tout d'abord par bien nettoyer votre équipement avec de l'eau et du savon. Évitez les produits censés faire briller votre casque, car ils empêchent les stickers d'adhérer à sa surface. Séchez bien votre équipement, et veillez à ce qu'aucune poussière ne vienne s'y déposer. Vous pouvez alors y coller les stickers de casque pour moto, en déterminant à l'avance leur emplacement.