L'actualité Moto

Moto bobber : un modèle custom apprécié des motards

La moto bobber est un style de motos particulier, dont la première utilisation remonte vers la fin de la seconde guerre mondiale. Les bobbers sont des modèles de motos du même type que le harley davidson, mais avec des accessoires et des pièces d'exception propres à la Triumph Speed Twin. À la base, les mécaniques et le moteur tiennent de la Harley, de l'Indian et aussi du Triumph. Néanmoins, le bobber reste une moto complètement modifiée, avec une selle monoplace et des repose-pieds à mi-position. Un modèle particulièrement apprécié des motards !

C'est quoi une moto bobber ?

Les caractéristiques d'une moto bobber sont :

  • Un cadre rigide ou "hardtail" spécial bobber : un cadre fabriqué en une seule partie et qui ne dispose d'aucune partie amovible ou bras oscillant pour tenir la roue arrière. Il s'agit d'un type de cadre qui ne dispose d'aucune suspension à l'arrière. L'amortissement est assuré par la selle et l'ensemble jantes/pneumatiques. Certains bobbers customisés embarquent un cadre rigide avec un amortisseur arrière pour ajouter plus de confort. On parle alors de "softail". Dans tous les cas, le bras oscillant reste généralement très discret et est placé de façon à suivre la ligne de cadre et l'amortisseur.
  • Des pneus ballons pour bobber : de gros pneus à flanc démesuré pour obtenir un style baroudeur à souhait. Ce sont souvent des pneus carrés, de dimensions similaires à l'avant et à l'arrière, pour offrir une conduite très différente des motos classiques. Ces types de pneus possèdent une capacité d'absorption non négligeable. Ils se déclinent en plusieurs marques et modèles, avec une taille prédominante de 5.00 x 16 dans le monde des bobbers.
  • Des jantes à rayon pour bobber : en 16 pouces et de la même taille à l'avant et à l'arrière pour obtenir une allure de mécanique "rampante".
  • Un réservoir peanut spécial bobber : en aluminium de préférence pour apporter un aspect old school à la moto bobber, mais généralement de petite taille pour rappeler que ces types de moto sont faits pour les petites balades.
  • Le carénage bobber : très peu présent sur tous les modèles où la seule pièce nécessaire revient de droit au réservoir (l'essentiel). La plupart des bobbers ne disposent pas de garde-boue et ceux qui en ont se limitent à un seul garde-boue arrière (le minimum).
  • Le guidon bobber : très bas et plus ou moins large, avec des formes différentes, mais qui dépasse rarement le réservoir ou la fourche en hauteur. Certains modèles de bobbers ont le guidon soudé à la fourche pour favoriser une conduite particulière entre les bras et les pieds en avant. D'autres motos bobbers embarquent des guidons de motocross des années soixante-dix et d'autres encore ont un guidon classique renversé, facilitant la position de conduite des bras abaissés.
  • La selle sur ressorts bobber : avec des formes (simple, minimaliste), des couleurs (noir, marron) et des qualités (avec coutures droites ou en diamant, sans couture) diverses.
  • La fourche Springer bobber : la célèbre fourche à ressort issue des modèles standards des Harley des années 70 qui possède deux petits amortisseurs en son sommet. Très rigide, cette fourche absorbe parfaitement les petites irrégularités par rapport à une fourche classique. Elle permet aussi d'éviter les coups de raquette en détente. Les modèles les plus anciens embarquent aussi des fourches à parallélogramme, doté d'un mini-amortisseur. Chez les Japonais, on n'hésite pas à habiller la fourche d'un petit carénage en aluminium pour offrir un aspect plus imposant à la moto.

Quelle base pour un bobber ?

Selon le budget et le goût de chacun, plusieurs références permettent de préparer le bobber qui vous convient. Parmi les modèles les plus appréciés des motards, on retrouve :

  • La Kawasaki VN800
  • L'Honda Shadow 600
  • La gamme de Sportster d'Harley Davidson et le modèle Softail
  • La Yamaha Dragstar 650
  • La Suzuki Savage 650
  • La Yamaha Virago 535
  • La BSA 650 des années 60 et 70
  • La Royal Enfield Bullet 500

Quel est le bobber custom 125 le plus rapide ?

Pour son prix très élevé par rapport à d'autres customs 125 cm3, la Shadow est ce qui fait de mieux dans la catégorie des bobbers les plus rapides. Longue et basse, c'est une moto particulièrement soignée et extrêmement imposante dans son style. Les moins connaisseurs ont souvent du mal à reconnaître la cylindrée de cette moto au premier coup d'œil. Pourtant, c'est la version la plus confortable des bobbers jamais construites dans le monde. Propulsée par un moteur puissant, elle bénéficie d'une bonne tenue de route et d'un comportement sain. Elle est équipée du bicylindre V refroidi par eau prévue pour la Varadéro. C'est un moteur particulièrement puissant pour sa catégorie, avec un maximum de 11 000 tours/min. Une moto qu'il faut conduire de la manière la plus sportive possible. Elle roule parfaitement bien à la campagne et très peu en ville dans les embouteillages, en raison de son poids et de son moteur qui ne s'y prêtent pas.