L'actualité Moto

Moto enfant : la passion se transmet

Dans la plupart des cas, lorsque le père est un passionné ou un fan de moto, son enfant l’est automatiquement. Cette passion se transmet de père en fils et de génération en génération. La seule raison qui pousse l’enfant à rejeter et à ne pas aimer la moto est la peur. La situation est compréhensible sachant que la conduite à moto nourrit une forte sensation de frisson et de montée d’adrénaline. De plus, les risques ne sont pas moindres en cas de problèmes. Mais cela n’empêche pas les vrais passionnés de faire l’aventure.

À quel âge un enfant peut commencer la moto ?

La conduite d’une moto est très dangereuse et requiert un minimum de garantie avant qu’une personne puisse la monter. Pour les véhicules de petits cylindrés à deux roues, c'est-à-dire un moteur inférieur à 90 CC. Il suffit qu’un enfant soit capable de tenir en équilibre et ait un réflexe convenable pour conduire une moto. L’âge idéal pour qu’un enfant puisse commencer à monter une moto est de six ans. Mais pour débuter en toute sécurité, il est plus prudent d’initier l’enfant dans un club. Un moniteur expérimenté prendra en charge d’apprendre les règles de conduite ainsi que la pratique sur terrain.

Quel type de moto acheter pour mon enfant ?

Il faut laisser le temps qu’il faut pour que l’enfant apprenne progressivement à maîtriser son engin. Il ne faut pas lui offrir une moto qui n’est pas adaptée à son âge et à sa taille. Pour débuter, un enfant qui commence dès son plus jeune âge peut débuter avec une moto sans rapport de vitesse. Il apprendra rapidement et maîtrisera en un rien de temps le mode de conduite. L’utilisation des différents éléments comme le freinage, l’accélération, la prise des virages. Si l’enfant ne maîtrise pas encore l’équilibre, les genres quad ou quad enfant thermique sont très bien adapté pour débuter. Le petit moto cross n’est pas peut ensuite prendre le relais. Une moto pour enfant est présente sur le marché.

Pourquoi faut-il inscrire son enfant en club ?

L’inscription en club est l’idéal pour débuter à moto pour plusieurs raisons :

  • La sécurité : l’enfant est immédiatement prise en main par un vrai professionnel, un club dispose en général le véhicule adéquat quels que soit l’âge de l’enfant et les équipements nécessaires adaptés à leur taille.
  • Le partage et la passion : dans un club, l’enfant intégrera une foule de passionnés qui vont vibrer et partager les mêmes sensations et expériences.
  • Le bien-être : l’enfant se sentira à l’aise, plus confiant et entouré qu’en privé.
  • Le savoir et la connaissance : c’est une importance capitale parce qu’une vie en club lui permettra de développer ses comportements, ses habitudes, et ses réflexes tout en apprenant les règles élémentaires de conduite.

Faut-il une licence pour qu'un enfant roule à moto ?

Les risques sont plus évidents avec un poket bike qu’en voiture. Les réglementations en matière de conduite de véhicules à deux roues ou de quad à quatre roues sont sévères et strictes. Comment imaginer un enfant en balade avec un motocross sur une autoroute ? En cas de problème qui se tiendra responsable ? Il est évident qu’une licence est nécessaire pour qu’un jeune enfant puisse circuler sur une route ou en compétition. La fédération octroie une licence dès six ans.

Quels sont les équipements nécessaires en motocross ?

Des équipements spécifiques sont requis pour avoir une garantie de sécurité minimum en conduite de mini moto cross :

  • Le casque : c’est un matériel obligatoire qui permet de protéger la tête contre d’éventuels chocs lors d’un incident ou d’une collision. Le casque doit répondre aux normes en compétition.
  • Les gants : pour protéger la main
  • Les pantalons ou combinaisons motocross : les matières utilisées pour la fabrication des vêtements sont solides et spécifiques qui permettent de protéger l’enfant contre les vents, la chaleur et les accidents.
  • Les chaussures ou bottes motocross

Il existe des maillots, des chaussettes, des petits équipements de protections spécifiques disponibles dans des magasins spécialisés.

Quels sont les avis des professionnels avec une conduite en club ?

Les avis sont unanimes, la conduite en club est la meilleure façon d’encadrer un enfant. La sensibilisation aux dangers de la circulation devrait être effectuée le plus tôt possible chez l’enfant. Les accidents de la route tuent plus de gens qu’une maladie au monde. Si un enfant et ses parentes projettent de concourir à une compétition, la fédération française accorde une licence dès la sixième année de l’enfant. La pratique doit se produire sur un terrain fermé à la circulation publique. Et si un parent s’oppose à ce que son enfant puisse rouler à moto. C’est un cas très rare mais possible. Et c’est presque la maman qui refuse de donner son accord. Pour la rassurer, Il faut lui donner confiance sur l’existence des clubs et de lui faire voir si possible. La moto enfant, les équipements, le terrain et les pratiques peuvent être montrés au parent. Pour avoir sa confiance, un contact avec un moniteur ou un professionnel du secteur est vraiment rassurant.