Moto scrambler : une modèle qui vous convient ?

Moto scrambler : une modèle qui vous convient ?

La moto scrambler est apparu aux États-Unis vers les années 50 et 60. L'idée était de créer une moto capable d'être utilisée aussi bien sur route que hors route. La moto scrambler, est donc, une moto routière ayant un potentiel de moto tout terrain. La mode de la moto scrambler a commencé dans les années 1920. Beaucoup de pilotes britanniques couraient sur des terrains variés sur leurs routières. Ils les ont transformé pour les adapter aux parcours en terre battue où ils couraient. Vu la taille du marché, surtout aux États-Unis, les grandes marques de motos ne tardèrent pas à créer des modèles plus adaptés au tout terrain que leurs modèles habituels.

Comme la Yamaha Scrambler 125 XT. Triumph, la plus prestigieuse des marques de l'époque, créa de nombreux modèles de scramblers. La moto scrambler va être mise en lumière en 1964, lorsque l'acteur Steve McQueen participa au ISDT sur une srambler Triumph TR6. Cette moto devint légendaire du jour au lendemain. Le ISDT ou concours des six jours de trial, est aussi connu, dans le milieu des bikers, comme les jeux olympiques de la moto. C'est une compétition créée en 1913 qui regroupe des bikers de plusieurs pays pour tester la compétence des pilotes et la fiabilité des machines.

En 1981, la FIM (Fédération Internationale de Moto) changea le nom de la compétition en ISDE (concours des 6 jours d'enduro) pour mieux refléter les changements dans la course elle-même. Depuis 1982, la France a remporté la compétition plus d'une dizaine de fois, notamment chez les femmes ou l'équipe, menée par Ludivine Puy, a gagné le championnat 5 fois.

Quelles sont les caractéristiques d'une moto scrambler ?

Une moto scrambler est très différente d'une routière ou d'une enduro. Depuis le début des scramblers, la mode a été de transformer les motos routières en scramblers. Un peu comme avec la moto café racer, une moto modifiée qui servait à faire des courses sur de petites distances dans l'Angleterre d'après-guerre.

  • Allègement de la moto - la moto scrambler doit être allégée pour faciliter sa maniabilité. Nombre de pièces sont supprimées.
  • Les suspensions - Pour augmenter la garde au sol de la moto, les suspensions sont rehaussées et améliorées.
  • Les pneus - Comme les courses se font sur terre battue, l'adhérence des pneus a la terre est essentielle. Des pneus à crampons sculptés et plus profonds, remplacent les pneus des motos routières.
  • Les garde-boue sont sur-élevés pour permettre des roues plus grandes et l'évacuation des débris.
  • Comme sur les motos enduro, le pot d'échappement est plus haut pour éviter des dommages au moment de passage dans l'eau.
  • Le réservoir et la selle sont plus étroits et légers afin de faciliter l'ergonomie et la maniabilité.
  • Le moteur est protégé par un sabot moteur.
  • Le guidon est plus haut et plus maniable. Le guidon noir, plus vintage, a la cote chez les puristes.

Depuis le début des années 2000, le look vintage des motos scramblers séduit de plus en plus de motocyclistes.

Quelle est la meilleure moto scrambler ?

Pendant longtemps, la moto scrambler a ete l'apanage des passionnés. De plus en plus de motocyclistes sont attirés par ces motos ayant un look plus vintage. Ce qui est très tendance dans tous les domaines. Il n'y a qu'à voir la mode du style mid-century dans l'ameublement. Aujourd'hui, le café racer a laissé la place au scrambler. Les grandes marques de motocyclettes s'y sont mis. On connaissait les différentes gammes de Triumph, mais Ducati ou Moto Guzzi ont suivi avec, notamment, la fameuse Ducati scrambler et, plus récemment, la Moto Guzzi V7. Maintenant, les motocyclettes scramblers sont produites en série par tous les grands fabricants de machines puissantes. Le haut du pavé est toujours occupé par les grands noms habituels.

  • BMW R nine T Scrambler - Une moto scrambler très puissante, mais il lui manque ce côté vintage qu'aiment les puristes. Certes, il y a la selle très étroite des premiers modèles et le phare externe vintage, mais les jantes en alu et l'immense réservoir, ne compensent que légèrement la puissance du moteur, d'un point de vue visuel.
  • Ducati 1100 Scrambler Sport Pro - Une machine d'une apparence très classique, puissante et legere, équipée d'ABS et d'une poignée de gaz électronique.
  • Frantic Caballero Scrambler 500 -  On retrouve, avec cette machine, tous les éléments de l'age d'or du tout terrain. Elle ressemble plus aux machines de l'époque du café racer qu'a une enduro. On retrouve les jantes a rayons, le phare d'époque et la selle étroite d'une motocyclette des années 60.
  • Royal Enfield Scram 411 - Retour en force d'un grand nom du café racer avec une machine vendue a un prix tres abordable qui allie toutes les caractéristiques du scrambler aux atouts de l'enduro.

Pourquoi choisir un scrambler ?

Une des premières raisons de l'apparition du scrambler a été le degré de liberté qu'une telle motocyclette offrait au pilote. Avoir une machine pouvant rouler en ville de même que dans le désert californien explique l'attirance de la jeunesse américaine des années 50 et 60 pour la modification de routières. Avec un nouvel attrait pour le néo-vintage, on constate un retour vers les scramblers. La liberté est toujours l'argument principal.

Rédigé avec soin par "MAX Moto"

Dans la même catégorie