Equipements motard

Gants chauffants moto : parfaits pour l'hiver !

Pour les hommes et femmes utilisateurs réguliers de deux roues, il n'y a rien de plus frustrant que de passer l'hiver avec des trajets au programme. La pluie, le vent et le froid sont à cette période de l’année, les ennemis jurés des motards. Mais ce problème est désormais résolu au passé avec les gants chauffants de moto. Ces derniers, à prix généralement modestes, préservent parfaitement les mains très exposées du conducteur au cours du trajet. Dans cet article, nous examinons l'essentiel des points clés à connaître vis-à-vis de ce matériel indispensable à la conduite en hiver du motard.

Comment fonctionnent les gants chauffants pour moto ?

Il est souvent curieux pour ceux qui ne le connaissaient pas, de se demander comment des gants peuvent produire de la chaleur. En effet, les gants chauffants moto (ixon, furygan, gerbing…) ont le même mode de fonctionnement. Ils possèdent un réseau de fils électriques et de résistances localisés sur la partie supérieure de la main. Ils chauffent lorsqu’ils sont traversés par le courant des batteries. Tous les gants chauffants offrent la possibilité de régler l’intensité de la chaleur avec plus ou moins de finesse selon la marque. Vous pourriez également utiliser des poignées chauffantes pour moto en alternative.

Quelle est la meilleure marque de gants pour moto chauffants ?

Il existe une kyrielle de marques de gants moto avec des prix divers. Mais le gerbing XR12 se distingue clairement comme la meilleure d'entre elles. Ces gants chauffants de moto en cuir noir ou en textile, assurent une grande souplesse pour le motard. Imperméables et résistants au vent d’hiver, les gants chauffants moto gerbing, chauffent non seulement les doigts, mais aussi le dos des mains. Leurs batteries sont amovibles, ce qui rend l'expérience utilisateur incroyable. Irréprochable d'un point de vue technique, seul le prix du gerbing fait fuir les motards. Vous aurez besoin peut-être aussi de mettre des pneus neige moto pour plus de sécurité et de confort en hiver.

Comment choisir des gants chauffants pour motards ?

Bien choisir ces gants chauffants moto doit se baser sur certains critères. Le premier, c'est l’alimentation et la recharge des gants chauffants. En effet, lorsque les batteries sont rechargeables et amovibles, les gants chauffants moto sont plus pratiques et moins encombrants. Aussi, à défaut d'avoir les modèles qui se branchent directement sur la batterie de la moto, il faut éviter ceux dont l’autonomie batterie ne dépasse pas les 2 heures D'autres critères comme la protection, le confort, l'étanchéité, la facilité de contrôle et le prix sont aussi à prendre en compte.

Pourquoi utiliser des gants chauffants moto ?

En dépit de leurs prix, les gants chauffants moto permettent aux conducteurs des engins à deux roues, d’avoir leurs mains protégées du froid pendant leurs trajets en
hiver. Mieux, des modèles comme ixon, furygan et gerbing, offrent des accessoires de protection contre la pluie et le vent. Certains gants chauffants sont dotés d'un autoréglage leur permettant de détecter les variations de la température extérieure afin de diffuser une chaleur conséquente : ce qui évite les cas de surchauffe. La doublure manchette et dragonne offre un système d’ajustage qui épouse la forme de la main du conducteur pour éviter toutes infiltrations d’eau. Enfin, les gants chauffants moto (ixon, furygan, gerbing…) sont aussi dotés de coques de protection au niveau des phalanges et des doigts : ce qui préserve l'utilisateur en cas de chocs et de chutes. Tous ces avantages peuvent faire oublier au motard le prix d'achat de ce matériel.

Description des différents types de gants chauffants moto

Quelque soit la marque, les gants moto chauffants sont rangés selon 3 modèles :
- les gants filaires : Recommandés pour les longs trajets, ces gants chauffants moto en cuir noir ou en textile, sont reliés par des fils à la moto. Il faut tâcher de vérifier, lorsqu'on utilise simultanément un gilet chauffant et des gants chauffants, que la batterie est en mesure de tenir le coup face à cette utilisation.
- les gants sans fils : Pour des trajets relativement courts, l'autonomie de ces gants convient parfaitement. Il y a un certain confort lié à l'absence de gêne que peuvent causer les câbles et la possibilité ici d'aller d'une moto à l'autre en se servant toujours de ces gants de moto chauffants. Néanmoins, l'autonomie des batteries devient assez courte à mesure que les gants prennent de l’âge.
- les gants à la fois filaires et sans-fils : C'est généralement le type de gants des meilleures marques, comme gerbing, furygan et ixon. En fonction de la longueur du trajet, on peut les utiliser soit branchés à la batterie de la moto, soit en utilisant directement l'autonomie de leurs batteries, amovibles et rechargeables via des prises électriques domestiques.

Comment entretenir ses gants chauffants moto ?

Passer ses gants chauffants (ixon, furygan, gerbing…) à la machine à laver est fortement déconseillé au risque d'abîmer la doublure de protection en cuir noir les autres systèmes intégrés. Néanmoins, il faut un nettoyage personnel régulier du cuir noir, à l'aide d’une éponge ou d’un chiffon. À la fin de l'hiver ou de la période froide, il est recommandé de séparer les batteries du gant de moto chauffant, afin de prolonger leur durée de vie. Il faut veiller à ce qu'ils ne soient pas totalement déchargés. Par ailleurs, préférer utiliser l'autonomie pour les courts trajets, fait du bien aux batteries. Enfin, l'utilisation de sous-gants permet de minimiser les effets de la sueur sur les gants.